Pour se donner de l'optimisme, une chronique des Fabuleux, en avant-première avant sa sortie toute prochaine à présent. C'est sur le site http://maelynn.books.cowblog.fr/

http://maelynn.books.cowblog.fr/images/5sur5.jpg
Mon avis :
Cette lecture a été pour moi un gros coup de coeur ! Je pense qu'il n'y a pas d'autres mots pour définir un roman qui vous colle un sourire, que je qualifierais de "niais", du début à, pratiquement, la fin. De plus, j'admets ne pas avoir trouvé de défaut à ce livre. Si il faut en donner un, parce que c'est une question de vie ou de mort, je dirais que j'ai trouvé l'histoire trop courte. Mais comme c'est une "introduction" à une autre histoire (du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre), ça ne me dérange absolument pas... Rentrons dans le vif du sujet ! A peine avais-je commencé le livre, que la première surprise est survenue... Au niveau des personnages. En lisant le résumé, je m'attendais à rencontré un un physicien et sa fille. Oui. Mais je m'attendais à un trentenaire et une enfant. Alors qu'en fait pas du tout ! On se retrouve à partager l'aventure d'une jeune femme, et de son père d'une cinquantaine d'année... Auquel il est impossible de ne pas s'attacher tellement ils sont sympathiques et ont un humour irrésistible. En tout cas, avec moi, la mayonnaise a bien pris (et c'est peu de le dire...), et j'ai juste complètement adoré leurs personnalités. Dans ce roman, on ne peut pas dire l'auteur ait développé le caractère de ses personnages en profondeur, mais ils restent, tant les principaux que les secondaires, singuliers et, comme dit précédemment : très sympathiques. Pour ce qui est du style d'Arthur Ténor, je me suis complètement laissée embarquer par sa façon d'écrire. Les mots étaient poignants, drôles, légers et enivrants. Et je dois dire qu'à aucune moment, je n'ai eu le réel sentiment de lire un roman jeunesse. Le vocabulaire utilisé n'est pas le vocabulaire du quotidien, bien qu'il ne soit pas non plus très compliqué. Pour moi, l'ensemble était vraiment très plaisant ! Pour vous parler du livre en lui même, j'ai apprécié qu'il soit séparés en différentes parties, et également que l'histoire soit composés de chapitres assez courts. Autre petite chose qui rend ce roman dynamique, c'est le fait que dans chaque chapitre, on a un point de vue différent. C'est quelque chose qui a fait que j'ai été captivée par cette lecture de façon presque instantanée. J'avais l'impression de regarder un épisode de ma série préféré à la télévision, quel pied ! Pour l'histoire, sans vous spoiler et vous gâcher le plaisir, je dirais que c'est un savant mélange entre Jurassic Park et Le seigneur des Anneaux. Le mélange science - héroïque fantasy peut faire peur, mais ici, j'ai trouvé que ce n'était vraiment pas choquant, au contraire, l'ensemble donne quelque chose de très homogène, que j'ai adoré découvrir. En conclusion, Arthur Ténor nous emmène dans un univers hors du commun, remplis d'humour, et d'humanité (dans le bon sens du terme), que j'encourage les amoureux de la fantasy en tout genre et de l'imaginaire à aller visiter de ce pas ! Sans restriction. Pour ma part, je vais me procurer Voyage extraordinaire au royaume des 7 tours le plus rapidement possible, parce que cette première rencontre avec l'auteur et son univers m'a vraiment convaincue !
" [...]Arthur Ténor maîtrise à merveille les codes de la fantasy et de l’univers de Tolkien, et nous y entraîne avec talent, profitant de l’occasion pour proposer une véritable réflexion sur l’imaginaire et le rêve, qui m’a parfois plongée dans des abîmes de perplexité. C’est drôle, c’est touchant, c’est plein d’action, c’est donc totalement réussi et j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette lecture à la fois divertissante et enrichissante, j’en avais d’ailleurs bien besoin. Et puis, petite chose drôle : le roman se passe à Orléans et aux alentours, ou pourtant il ne se passe rien d’intéressant. Enfin, qui sait ? "
Lu sur Lirado.com " [...] Julius Kovalch, un brillant physicien fait une étrange mais passionnante découverte : grâce à un hyperaccélérateur de particules il est capable d'atteindre la frontière la plus ultime de l'univers physique ! En d'autres termes, il vient d'ouvrir la première brêche quantique qui permet à lui et sa fille Serena de découvrir de nouveaux royaumes...Mais n'y a t-il pas de dangers derrière cette brêche. Les Fabuleux raconte comment les incroyables mondes, qui servent de toiles de fond aux quatre romans de la série Les Voyages Extraordinaires (du même auteur), ont été découverts par l'inventeur de la première brêche quantique, Julius Kovalch. Les amateurs de la série d'Arthur Ténor, parue en 2006 chez Plon et vendue à des milliers d'exemplaires, en seront ravis ! Pour ma part, j'avais apprécié la lecture des deux premiers tomes, à savoir Voyages extraordinaires au royaume des sept tours et Voyage extraordinaire dans l'empire des Mondes, aussi j'étais intriguée et tentée par la lecture des origines de la série... Après lecture des Fabuleux, j'ai trouvé que ce roman était intéressant et agréable à lire. On plonge très rapidement dans le coeur de l'histoire puisqu'après à peine quelques chapitres, la brêche est ouverte et l'aventure commence. Ensuite, de multiples chapitres courts dans lequel il se passe toujours pleins de petits événements (ou de gros événements...) s'enchaînent. J'ai bien aimé ce principe de proposer des chapitres brefs et intenses car ça donne au roman du dynamisme. Le récit est dense et il s'y passe donc beaucoup de petites choses. cependant, j'ai trouvé que l'histoire avait un peu de mal à décoller. Je suis restée sur ma faim, ma soif d'aventures, même si Arthur Ténor manie avec toujours autant de brio l'art de raconter les histoires. Il m'a manqué le petit plus qui rend l'histoire passionnante. Après, j'avoue ne pas être trop dans une période "livres fantastiques" donc raccrocher avec le genre est un peu laborieux en ce moment ! J'ai bien aimé l'humour de Julius Kovalch et le ton humoristique de l'écriture d'Arthur Ténor ainsi que la fille du brillant physicien même si je la trouvais moins charismatique. Les personnages secondaires sont nombreux et intéressants à découvrir, mais moins fouillés que Julius et Séléna, ce qui est un peu regrettable. Ce qui est sûr c'est qu'Arthur Ténor a su créer son univers, peut-être pas très original dans la forme (on retrouve les elfes, les orques ou des dérivés de nos propres animaux) mais cohérent et avec ses singularités. De ce point de vue c'est un beau voyage ! Les Fabuleux c'est donc un prélude intéressant à la série des Voyages Ectraordinaires, qui nous embarque dans une histoire agréable et sympathique à lire, dans son univers bien à part et aux côtés de personnages attachants. Un roman fantastique que je verrais plus pour les 11-13 ans qui découvre les mondes imaginaires...une lecture très plaisante !
Lu sur http://leslecturesdefourmi.overblog.com/les-fabuleux-arthur-t%C3%A9nor : "[...] L’histoire commence avec le professeur Julius Kovalch, physicien de renommée mondiale. Un jour il ouvre une brèche entre le Réel et l’Imaginaire. Commence alors pour lui et sa fille une formidable aventure dans le royaume des 7 tours. Ils découvrent les Fabuleux, créatures issues de ce royaume aussi enchanteur que dangereux pour les hommes… 

J’ai été transportée par ce livre. Bon, au départ, j’ai eu vraiment beaucoup de mal ! On commence avec beaucoup d’explications sur la physique quantique et les particules… J’ai été assez vite perdue. Heureusement, au moment où la brèche s’ouvre tout devient plus clair. L’univers est extrêmement bien construit. On retrouve de nombreux petits clins d’œil au Seigneur des Anneaux, à mon plus grand bonheur étant une très grande fan ^^. 

On a énormément de mal à refermer le livre. L’histoire nous captive. On est à notre tour, à la suite du professeur et de sa fille, embarquer dans le royaume des Sept tours. C’est un roman très visuel. On arrive très bien à imaginer les lieux. 

Du côté des personnages, c’est aussi une belle réussite. Chacun est unique, a son caractère et sa propre vision des choses. Ce que j’ai apprécié, c’est qu’il n’y a ni méchants ni gentils. Chacun à son côté négatif ce qui les rend vraiment humains. C’est appréciable d’avoir un roman ou le monde n’est pas manichéen.

Le petit plus, c’est les trois épilogues. Ça m’a beaucoup fait rire ! Comme ça, on peut choisir sa fin

En conclusion, c’est un excellent roman que je conseille vivement ! "

 

Et sur... http://www.khimairaworld.com/les-fabuleux-2/ " [...] Ce fut un réel plaisir de lire ce livre. Un monde imaginaire avec des créatures typés très fantasy et pour autant, on ne rentre pas dans les clichés et la banalité. Doit-on privilégier ses ambitions à tout prix ? Tel est la question posée par Les Fabuleux. Encore une fois, les personnages sont dépeints à merveille : Julius Kolvach et son humour, Clément Lauzin le diable charmeur et Serena avec son caractère bien trempé. Même si la situation est grave, il y a toujours une pointe d’humour (l’entretien avec l’orque notamment). Et surtout, le suspense est immense, et on est ébahi par les tournures prises, pas de façon négative non, là fait tout le charme du récit. Je n’avais pas lu la série des Voyages extraordinaires, mais je dois dire qu’Arthur Ténor m’a convaincu en quelques pages de foncer sur la série ! "

 

Et encore sur http://asuna.eklablog.com/les-fabuleux-a80368692 " [...]Je ne connaissais pas l'auteur, je l'avoue, et je l'ai donc découvert grâce à ce partenariat. La couverture tout d'abord puis le résumé ont piqué ma curiosité. Et bien m'en a pris, j'ai passé un très bon moment et j'ai adoré cette lecture !

 

L'histoire mêle à mon sens 2 trames principales : la découverte d'un nouveau "monde", traitée de manière originale et intéressante, et la conquête de ce nouveau "monde", qui par contre, sans être d'une originalité inédite, est cependant elle aussi intéressante et bien menée. J'y ai trouvé un petit côté Jurassic Park qui n'a pas été pour me déplaire. La tension et le suspense montent crescendo, pas de temps mort ni de facilité dans les dénouements, les rebondissements sont légion et inattendus. Certaines scènes sont assez dures, ce qui donne au récit de la consistance, de la réalité (non, tout n'est pas tout beau qui finit bien).

 

De nombreux thèmes sont évidemment abordés, mais le thème principal, la propension de l'Homme pour la conquête, régner en maître absolu et diriger, m'a beaucoup touchée et parlé. Personnellement, j'y ai vu un fort parallèle avec la capture d'animaux sauvages, qui même si elle est parfois malheureusement nécessaire pour la sauvegarde de certaines espèces, n'est évidemment pas la meilleure des choses... J'ai trouvé que ce côté-là était extrêmement bien traité et criant de vérité.

 

L'univers créé par l'auteur m'a beaucoup plu, même si je regrette que certaines choses soient restées trop en surface. J'aurai aimé en savoir plus, beaucoup plus, sur ce monde, ses habitants, la faune et la flore ! Comme c'est frustrant ! Cependant, comme précisé sur la couverture, ce roman est le prologue aux Voyages Extraordinaires, je comprends donc, malgré ma frustration, que les descriptions ne soient pas plus creusées.

 

Les personnages sont tous différents et bien construits. Ça va du savant "fou", malicieux et farfelu, aux militaires stupides et obéissants au doigt et à l'oeil même aux ordres les plus aberrants, en passant par l'homme d'affaire froid et calculateur. J'ai trouvé cette palette intéressante, quoiqu'un peu cliché par moment. L'évolution des personnages est cependant palpable.

 

La mise en scène du livre est très originale ! 4 parties principales ayant chacune une trame propre, des chapitres relativement courts (de 2-3 pages à une dizaine environ) ainsi que des parties distinctes dans les chapitres, confèrent un bon rythme au roman. Le style d'écriture est très agréable, fluide, maîtrisé et travaillé.

 En résumé, une histoire intéressante sur un fond original, un subtil mélange de SF, de fantasy et une pointe d'époque médiévale, divers éléments qui donnent de la consistance et de la crédibilité au récit, et un style d'écriture fluide et extrêmement agréable, Les Fabuleux est pour moi un coup de coeur. Nul doute que j'ai envie de découvrir d'autres titres de l'auteur !

 

Et un grand merci aussi à Rex http://rexlit.wordpress.com/2013/03/15/les-fabuleux-darthur-tenor/: " Mon avis : Ce roman est un prologue à la série des Voyages Extraordinaires d’Arthur Ténor (à ne pas confondre avec les Voyages extraordinaires de Jules Vernes, si ce n’est qu’ils vous transportent depuis votre fauteuil). En effet, les Fabuleux se situe avant les quatre tomes lors de la découverte de la porte entre ces deux mondes.

J’ai au début eu un peu peur que le roman soit trop orienté jeunesse, mais on s’aperçoit vite que même si ce livre peut être lu par un adolescent, il possède une maturité assez forte pour être lu à tout âge avec plaisir. Il s’agit d’une réelle oeuvre de fantasy possédant certains codes de la fantasy épique.

 

Le plus gros défaut de ce livre est qu’il est trop court. Là où d’aucuns auraient fait deux tomes, l’auteur en réalise un seul. Ce choix est bien entendu totalement justifié à mon goût par son rôle de prologue à la série comportant aujourd’hui quatre tomes. Cependant cela n’a pas pu m’empêcher de constater un certain regret de devoir bientôt poser le livre en dépassant les trois quarts de celui-ci.

 

Le livre est découpé en quatre parties, chacune dirigée par une idée (l’exploration, l’exploitation, le destin et la sagesse). Les chapitres et les actions s’enchaînent rapidement, apportant une certaine vigueur à ce roman. Les situations s’enchaînent naturellement et chaque retournement de situation est facilement justifiable sans que l’auteur n’ait à inventer une histoire rocambolesque.

 

Concernant les personnages, l’histoire tourne autour des mêmes personnages principaux tout au long de l’action. Ils verront leurs rôles évoluer au cours de l’histoire et seront rejoint par des personnages secondaires apportant une réelle valeur au roman. Les caractères autant physique que psychologique des personnages ne sont pas extrêmement détaillés ce qui nous permet de laisser notre imaginaire libre sur certains comportements et choix des personnages principaux et secondaires.

 

Pour conclure, j’ai franchement accroché à ce livre qui m’a très nettement encouragée à me plonger dans la série des Voyages Extraordinaires que je n’ai pas encore lu !

 

Je remercie Livraddict et les éditions Scrineo Jeunesse pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de ce partenariat.

 

La note de Rex

 

 

 

4 sur 5

 

 

 Et sur le site Le boudoir des livres http://le-boudoir-des-livres.over-blog.com/article-les-fabuleux-de-arthur-tenor-116846153.html :

Mon avis:  Malgré(grande) ma pile à lire j'ai quand même postulé sur Livraddict pour" Les Fabuleux" de Arthur Ténor. Et grand bien m'en a pris !!! Je    remercie la team de Livraddict de nous avoir proposé ce partenariat  et de m'avoir donné la chance de pouvoir le lire. Je remercie également les    éditions Scrinéo Jeunesse.  

J'ai adoré, une très belle découverte que cette lecture "jeunesse" mais pas que !!! Ce livre plaira tout aussi bien aux adultes d'un âge    certain qu'aux jeunes adultes. Il plaira tout simplement à tous  lecteurs qui aiment fantasy mais pas exclusivement non plus.  

"Une brèche entre le réel et l'imaginaire" un rêve fait "réalité" par l'auteur de ce livre. J'ai totalement adhéré à cette idée génial et j'ai    adoré ce livre.  

Qu'est-ce que je n'ai pas aimé dans ce roman ? rien, absolument rien. J'ai tout apprécié, l'histoire, les personnage, le style, tout !  

L'histoire avec ce passage vers  un monde d'elfes, de chevaliers, de créatures fantastiques qui    peuplent mes lectures fantasy est un régal même en prenant en compte les êtres moins sympathiques tels que les orcs.  

Les personnages, j'ai tout de suite apprécié Julius et sa fille Serena. Cette dernière rêve dès que la brèche est portée à sa connaissance par    son père de rencontrer "un" Aragorn...elle n'est pas la seule ! et effectivement elle fera une belle rencontre et même plusieurs.  

De très belles rencontres aussi pour le lecteur, dont Inna et son alter ego Oxon.  

Ce voyage au Royaume des Sept Tours et des Fabuleux a été extraordinaire, un régal de lecture. Mais aussi de la colère face à la cupidité de    l'Humain.  

Ce roman est captivant du début à la fin, j'ai hâte de lire les Voyages Extraordinaires où je devrais normalement retrouver les mêmes    personnages à voir...  

En attendant je vous incite plus que vivement de lire ce livre absolument génial.